Présentation de la société et historique

L'origine de la Maison LALONDE remonte à 1850, date à laquelle elle fut fondée par Lillig qui mit au point la Bergamote de Nancy
qui deviendra une spécialité typiquement nancéienne. En 1901, Albert Lalonde reprendra cette affaire qui était devenue la propriété
de M. Dussaulx et la fera connaître désormais sous l’enseigne « LALONDE ®».

En 1936, Albert Lalonde crée les célèbres « Craquelines® ». En 1950, M. et Mme Jean Lalonde assurent la direction
de la confiserie-chocolaterie et poursuivent son développement en protégeant notamment les « Duchesses de Lorraine® ».

En 1970, M. et Mme Fernand Bader en deviennent les responsables, ils sont les créateurs de nombreux chocolats et
notamment du « Régent ».

En 1994, M. et Mme Jean-Luc Guillevic ont en charge la destinée de ce qui est devenu au fil du temps une véritable institution.

L’année 1995 verra la création du « Majorelle » une ganache à la bergamote et 2002, celle du « Cœur de Lorraine ®» une ganache
aux macarons de Nancy. En 1994, les Etablissements Lalonde obtiennent le Label Lorraine pour la Bergamote de Nancy et depuis 1996, cette confiserie bénéficie d’une Indication Géographique Protégée (IGP).

Dans le vaste domaine de la confiserie, de la chocolaterie et de la pâtisserie, la Maison Lalonde ® a hérité d’un savoir-faire artisanal riche de plus d’un siècle et demi qui s’appuie sur un choix rigoureux quant à la qualité de ses matières premières et sur une maîtrise parfaite de ses recettes.

Nous privilégions en tout premier lieu le choix de matières premières naturelles: couverture de chocolat « pur beurre de Cacao», amandes et
noisettes de toute première qualité, essence naturelle de bergamote de Calabre, noix de Dordogne, vanille de Madagascar etc.. et chaque fois qu’il nous est possible,
nous nous attachons à valoriser les produits du terroir lorrain : cerises-griotte, framboises, mirabelles, alcool de mirabelle et miel de Lorraine.

Par ailleurs, nous nous enorgueillissons de respecter méticuleusement l’ensemble des recettes mises au point au fil des années en poursuivant la fabrication de nos pâtes
d’amandes, de nos pralinés, de nos ganaches, de nos giandujas, ce qui confère à nos réalisations le goût « Lalonde ».
Et pour parfaire ce goût, nous « trempons », ce qui veut dire qu’une très grande majorité de nos chocolats et confiseries sont encore enrobés à la main.

Ce travail artisanal se poursuit par un emballage individuel et un conditionnement manuel qui confère à l’ensemble de nos fabrications une dénomination « haut de gamme ».